Le Festival des cultures juives fait son Off

[supsystic-social-sharing id="1"]

 

Chaque année, le Off du Festival des cultures juives vous propose de découvrir de nouveaux talents musicaux. Ils sont décalés, imaginatifs, audacieux : Jewpop vous présente cette très belle cuvée 2017.

 

 

Jeudi 8 juin (20h30) à L’Alimentation générale : Tram des Balkans + Raki DJ Set (klezmer / gypsy)

 

 

 

Déjà 15 ans d’aventures communes pour les 5 musiciens-chanteurs de Tram des Balkans. Leur 5e opus, Kobiz Project, ouvre des horizons imaginaires où les traditions se mélangent pour ne faire qu’une, créant des ponts imaginaires dans une Europe rêvée, de la Méditerranée à l’Asie centrale. Le voyage est porté par trois voix sincères, magnétiques, servies par une rythmique volcanique. Violon, clarinette, accordéon… se laissent volontiers délurer dans des envolées tantôt évidentes, tantôt improbables. Le plaisir qui guide ces cinq artistes est une évidence. Ils mettent leur formation classique au service d’une liberté musicale singulière et émouvante. Tram des Balkans crée une musique qui rapproche les gens tant elle est joyeuse, charnelle, mystérieuse et humaine.

 

 

Dimanche 18 juin (20h30) au Réservoir : Dani Dorchin, So The Story Goes (rock / blues)

 

 

 

Musicien multi-instrumentiste, auteur, autodidacte, Dani Dorchin est un phénomène de la scène blues/rock qui combine avec une agilité féline guitare, percussions, harmonica, pour recréer à lui seul le pur son d’un rockband. Si son talent lui a permis de collaborer avec des artistes israéliens renommés comme Asaf Avidan, il s’est lancé dans des projets solo salués par les professionnels et le public. Pour le Festival des cultures juives, il présente son dernier album solo So The Story Goes ! Ne manquez pas sa performance !

 

 

Dimanche 25 juin  au Point Ephémère : Electric Desert (rock) à 20h30, AutorYno (rock psyché) Plays John Zorn à 22h

 

 

Découverte et coup de cœur du Festival 2017, Electric Desert débarque tout droit de Tel-Aviv pour nous emmener dans son univers atypique et résolument créatif. Avec son rock qui groove, qui vibre sur des tonalités orientales, Electric Desert tire son inspiration de la musique gitane d’Europe de l’Est, des beats d’Afrique du Nord, des mélodies du Moyen-Orient, avec une touche de hard-rock. Electric Desert, c’est un melting-pot ethnique, une créativité foisonnante, le symbole de la scène urbaine et vivante de Tel-Aviv, métissée des battements sauvages du désert. À découvrir d’urgence.

 

Auteur de deux albums chez Tzadik, le power trio parisien AutorYno mené de main de maître par le guitariste David Konopnicki, croisant jazz, rock-psyché, groove, metal et musiques yiddish, accouche de dix versions sulfureuses du Livre des Anges (Book Of Angels) de John Zorn. Ces dix versions des « Anges » livrées par les 3 français offrent un nouveau pan de Radical Jewish Culture, apportant à la cultissime série  un opus puissant, sauvage et exacerbé. L’un des plus jusqu’au-boutistes à ce jour, qu’il faut absolument découvrir en live.

 

 

Lou Levy

 

Le site du Festival des cultures juives

 

Alimentation Générale, 64 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e

Tarif : 8 €
Réservations : www.yesgolive.com/lalimentation-generale

Le Réservoir, 16 rue de la Forge Royale, Paris 11e

Tarif : 10 €
Réservations : www.festivaldesculturesjuives.org

Point Éphémère, 200 quai de Valmy, Paris 10e

Tarif : 10 € en prévente / 13 € sur place
Réservations : www.pointephemere.org

 

© visuel : Festival des cultures juives / DR

Article publié le 7 juin 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Bagneux, ton univers impitoyable

J’ai découvert récemment que Bagneux était aussi une ville. Avec son quota de […]

L’interview Jewpop de Didier Caron, auteur de la pièce « Le Jardin d’Alphonse »

Didier Caron, les nostalgiques des grandes années Canal s’en souviennent dans le personnage de […]

Top 3 des mots que tes parents disent mais que tu ne peux pas dire au bureau

C’est en lisant la page 146 du livre « Comment savoir si vous êtes […]

La mère juive au cinéma et sur scène, de Lenny Bruce à Ronit Elkabetz

La mère juive au cinéma et sur scène : bienveillante ? Protectrice ? Rebelle […]