Meyer Habib est l’Élu

[supsystic-social-sharing id="1"]

 

À l’annonce des résultats de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, la rédaction de Jewpop a sabré le champagne ! 5 années à venir de Meyer Habib comme député à la Knesset à l’Assemblée nationale, imaginez notre joie. Quelques esprits fielleux voulaient titrer cet article « Meyer Habib élu nouvel ambassadeur d’Israël en France, Aliza Bin-Noun exige des explications à Bibi ! », mais on leur a vite cloué le bec à ces gauchistes-pro-palos de merde.

 

La première question que nous nous sommes posée : comment Meyer a-t-il réussi ce coup de génie consistant à persuader Charles Enderlin de soutenir son adversaire Florence Drory ? Imaginez Tariq Ramadan soutenant Manuel Valls dans l’Essonne. Le putain de cadeau de merde. Meyer est définitivement trop fort, un stratège politique de génie ! S’il s’ennuie à la Knesset l’Assemblée, il pourra toujours postuler comme scénariste junior dans la room d’écriture de « House of Cards ».

 

Son deuxième coup de génie : ses vidéos postées sur Facebook. Si vous ne les avez pas encore vues, c’est un must. Une leçon de communication politique communautariste et de rien à foutre de la déontologie républicaine et laïque. Pensez au tollé qu’aurait provoqué un candidat de confession musulmane ou chrétienne aux élections législatives – quel que soit son parti – qui aurait demandé à des imams ou à des prêtres d’appeler à voter pour lui parce qu’il est un candidat respectueux du Coran ou de l’Évangile #LoiDe1905… Meyer s’en tape totalement, même s’il est censé représenter les électeurs du Saint-Siège. Il ira jusqu’à se faire adouber par un « rabbin », Ron Chaya, qui estime que la Shoah est un « bienfait immense » pour l’État d’Israël et que les juifs massacrés par les nazis l’ont été en raison de leur mécréance #LesPlusGrandsRavDeNotreGénérationSoutiennentMeyerHabib.

 

Meyer Habib restera sans doute dans l’histoire politique française comme une anomalie électorale créée par Nicolas Sarkozy, au travers de circonscriptions fictives censées être utiles à son parti aujourd’hui moribond. Homme fort sympathique au demeurant et chanteur-guitariste émérite, il conforte près de 8000 électeurs franco-israéliens ravis de le voir défendre Israël et les juifs à la Knesset l’Assemblée nationale. Et ravit aussi un certain nombre de juifs français qui estiment que le rôle d’un député de la République consiste à porter la parole du Likoud en France et la kippa à l’Assemblée nationale #MortAuVoile. Même si d’autres juifs français, peu séduits par sa faconde, se posent la légitime question de son respect de l’éthique parlementaire. Laister, larchouma, la honte… lit-on ainsi à son propos sur les réseaux sociaux #AshkénazesJaloux

 

Que restera-t-il de Meyer Habib après 10 années de mandat ? Sans doute quelques chansons et vidéos grotesques, symboles pathétiques d’une déviance absolue de la fonction de député de la République française (toutes nos affectueuses pensées, au passage, aux électeurs français d’Italie, de Grèce et de Turquie, qui ont été éliminés façon The Voice du « discours de victoire » du candidat, ostensiblement orienté vers le « Tout-Puissant ». Un « Tout Puissant », béni soit-il, qui n’a toutefois pas réussi à intéresser la majorité des électeurs de cette circonscription, qui  détient le record peu enviable de 88,3% de taux d’abstention. Vous avez dit « peuple élu  » ?

 

Mais ne faisons pas la fine bouche, les occasions de se bidonner ne sont pas légion, on ne va donc pas se priver de ce petit bonheur. Merci aux « Rav »* et aux électeurs franco-israéliens qui ont fait de Meyer Habib l’Élu. Grâce à vous, D.ieu vous bénisse (vous noterez, j’ai mis un point après « D », Meyer et ses électeurs seront aux anges !), Jewpop va se régaler encore pendant 5 ans ! 5 sur toi Meyer ! Et Barouch Ashem !**

 

 

La preuve en images : Jewpop vous propose le vrai « discours de victoire » de Meyer, vraiment plus drôle que l’original !

 

 

Sharon Boutboul

 

*rabbins en hébreu

** Dieu soit loué en hébreu, ne pas confondre avec Hilloul Hashem, en hébreu « profanation du nom de Dieu »

 

© visuel : Copies d’écran Facebook / DR

Article publié le 20 juin 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Meyer Habib est l’Élu

À l’annonce des résultats de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, la rédaction […]