Yolocaust, le site qui ridiculise les selfies pris dans un camp d'extermination ou mémorial de la Shoah

[supsystic-social-sharing id="1"]

 

Mis en ligne mercredi, le site Yolocaust a provoqué tellement de connexions d’internautes allemands que son serveur est tombé pendant plusieurs heures. Créé par l’écrivain et humoriste israélien Shahak Shapira, résidant à Berlin, le projet veut faire prendre conscience aux auteurs de selfies dans des lieux dédiés au recueillement, de l’indécence de leur conduite. Le résultat est particulièrement impressionnant.

 

Yolocaust-Yoga-JewPop

 

Le Holocaust Denkmal de Berlin a été conçu par l’architecte américain Peter Eisenman et inauguré en mai 2005. Ses 2711 stèles de béton évoquent pour certains les tombes dont ont été privés les millions de juifs exterminés pendant la Shoah. Depuis son ouverture, visité quotidiennement par plus de 10 000 personnes, il ne se passe pas une journée sans qu’un touriste, souvent jeune, s’y prenne en photo dans des positions totalement inappropriées au lieu (on se souvient aussi d’Alain Soral s’y faisant photographier en faisant une « quenelle », geste pour lequel il a été poursuivi en justice et condamné), une tendance qui touche également certains jeunes visiteurs du camp d’Auschwitz.

 

Yolocaust-Jumpin-JewPop

 

En choisissant d’associer l’acronyme « Yolo » (You Only Live Once) avec le mot Holocaust, Shahak Shapira donne le ton d’entrée. Et en faisant glisser sa souris sur les photos qu’il a récupéré sur Instagram, Tinder, Grinder et Facebook, on découvre les personnes se prenant en selfies ou dans des poses ridicules au vu du lieu, superposées à des images d’archives particulièrement éprouvantes. L’effet est violent et éloquent, remettant si l’on peut dire « en perspective » l’imbécile légèreté de ces touristes.

 

Yolocaust-No-Problem-JewPop

Shahak Shapira est le petit-fils d’Amitzur Shapira, l’un des onze athlètes israéliens assassinés aux Jeux Olympiques de 1972 à Munich par un commando de terroristes palestiniens. Son autre grand-père est un rescapé de la Shoah. En 2015, alors âgé de 26 ans, l’humoriste israélien qui vit depuis 12 ans à Berlin avait fait la une des journaux après avoir été agressé dans le métro berlinois par de jeunes musulmans qui avaient chanté des chants antisémites et n’avaient pas apprécié d’être filmés par ce dernier. Il avait alors insisté pour que son agression ne soit pas instrumentalisée à des fins de propagande anti-musulmane.

 

Shahak-Shapira-JewPop

 

Poussant jusqu’au bout sa démarche, après une série de FAQ où il explique pourquoi faire des selfies dans un tel lieu est indécent, l’humoriste israélien précise que l’on peut, si l’on se reconnaît parmi les photos qu’il a montées, en demander le retrait via l’adresse e-mail « undouche.me@yolocaust.de » (« douche », en argot américain, signifie « imbécile »).

 

Alain Granat

Le site Yolocaust

© photos : Shahak Shapira /DR

Article publié sur Jewpop le 19 janvier 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017  Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

La vie extraordinaire d’Isidore Frankforter, rabbin en grenouillère

Si, bébé, vous avez porté, ou si vos enfants portent encore aujourd’hui une grenouillère […]

L’interview Jewpop de Didier Caron, auteur de la pièce « Le Jardin d’Alphonse »

Didier Caron, les nostalgiques des grandes années Canal s’en souviennent dans le personnage de […]

Top 3 des mots que tes parents disent mais que tu ne peux pas dire au bureau

C’est en lisant la page 146 du livre « Comment savoir si vous êtes […]

La mère juive au cinéma et sur scène, de Lenny Bruce à Ronit Elkabetz

La mère juive au cinéma et sur scène : bienveillante ? Protectrice ? Rebelle […]